La Halle aux Vivres

La Halle aux Vivres est un espace d’expositions sur le thème de l’histoire du site de Brouage. L’exposition présentée actuellement, « Les Pays-Bas et l’Atlantique » vous permet de découvrir une nouvelle facette de l’histoire de Brouage, place internationale de commerce au XVII° siècle, où se parlaient toutes les langues… et couramment le flamand !

La Halle aux vivres sera ouverte en 2017 :

– du 1er avril au 30 juin : tous les jours de 10h30 à 13h et de 14h à 18h

– du 1er juillet au 3 septembre : tous les jours de 10h à 19h

– du 4 septembre au 1er octobre : tous les jours de 10h30 à 13h et de 14h à 18h

– du 2 octobre au 5 novembre : tous les jours de 14h à 18h

Tarifs :

– 3 € / adulte

– 2.50 € / enfant de 10 à 18 ans

– forfait famille (2 adultes + 1 ou 2 enfants) : 8 €

La Halle aux Vivres dans l’histoire :

Véritable grenier d’un gouvernement étendu de la Charente à la Gironde, ce bâtiment atteste de l’architecture du grand XVII° siècle.

Halle aux Vivres

Halle aux Vivres

Construite en 1631, la halle aux Vivres est composée d’un étage sur rez-de-chaussée semi-enterré fait de briques et de pierres calcaires. Sa double voûte d’arêtes soutenue par dix piliers centraux souligne un peu plus l’élégance de cette salle.

Les différentes affectations de la Halle aux Vivres sont le reflet des mutations de la place forte de Brouage :

– A l’origine, elle servait de grenier à vivres pour ravitailler les troupes et les navires corsaires, militaires ou marchands qui partaient vers l’Europe du nord et les îles d’Amérique. A l’étage, 300 tonnes de céréales pouvaient être entreposées (épeautre, millet, orge, sarrasin, seigle). Au rez-de-chaussée étaient stockées les barriques de vin, de bière et d’eau-de-vie, ainsi que les futailles de poissons et de viandes salées.

– Brouage perd peu à peu de son importance et la Halle aux Vivres change d’affectation. Au XVIII° siècle, elle devient une caserne. En 1793, pendant la Révolution, elle est transformée en prison et 145 religieuses y sont incarcérées. Elles peuvent pratiquer leur culte et circuler librement dans la cité mais sont obligées d’effectuer des corvées.

– En 1816, la Halle aux Vivres est transformée en poudrière, ce qui entraîne l’arasement du quartier qui l’entourait. L’abandon définitif de Brouage par l’armée en 1885 provoque la vente de la Halle à un particulier.

Il faudra attendre 1967 pour que la commune de Hiers-Brouage puisse réunir la somme nécessaire au rachat des ruines (l’étage ayant été démoli à la fin des années 1920).

C’est en 1989 que la restauration de la Halle aux Vivres est confiée au Syndicat Mixte pour la Restauration et l’Animation du site de Brouage, structure associant la commune de Hiers-Brouage et le Conseil Général de la Charente-Maritime. Deux ans plus tard, en 1991, l’étage est reconstruit selon le « plan pour servir au projet » de 1754.

Ce lieu qui répondait aux besoins d’une imposante garnison au XVII° siècle, héberge aujourd’hui le Centre Européen d’Architecture Militaire (CEAM), incluant une grande salle d’exposition, un centre documentaire et un service pédagogique.

La salle d’exposition occupe le rez-de chaussée du bâtiment et propose depuis 1994 des expositions. Le thème choisi pour l’exposition actuelle est « Brouage, les Pays-Bas et l’Atlantique ». Au centre de la salle, une copie du plan-relief de 1703 est exposée, montrant aux visiteurs l’importance de la ville au XVII° siècle. D’autres maquettes, tout droit sorties de l’atelier de reconstitution du plan-relief, illustrent les propos de l’exposition.

plan relief de Brouage

plan relief de Brouage

A l’étage, un centre documentaire accueille sur rendez-vous les chercheurs et les férus d’histoire militaire désireux de découvrir des ouvrages de référence sur le sujet. Une base de données informatique, composée de plans et de documents anciens, est également consultable.

Un service pédagogique a été mis en place pour permettre à un jeune public de partir à la découverte du site et de son environnement de manière ludique au travers de jeux de piste, de maquettes et d’autres activités pédagogiques.

intérieur de la Halle aux Vivres

intérieur de la Halle aux Vivres

Enfin, une salle de réunion et un auditorium de 175 places vous permettront d’organiser colloques, réunions, séminaires, conférences ou formations dans ce cadre exceptionnel.

Renseignements :

Syndicat Mixte de Brouage

Tel : 05 46 85 80 60

Mail : contact.brouage@charente-maritime.fr

Site Internet : www.brouage.fr




Solution